02 juin 2010

Assemblée Générale du 30 avril 2010

L'association Teranga a été créée il y a 13 ans en août 1997. Elle compte, à ce jour, 67 adhérents.

Rappel du but de l'association inscrit dans l'article 2 des statuts :

Cette association a pour but de développer une entraide et une coopération vis-à-vis de la population du village de La Somone (région de la Petite Côte au Sénégal) par le biais de toutes activités ou manifestations pouvant y concourir. De contribuer au développement de l'éducation, de la santé et des conditions d'hygiène et de vie, de mener des activités humanitaires, de vendre des produits ou services réalisés pour atteindre le but poursuivi et de passer en toute indépendance, des contrats de collaboration avec toutes les organisations concourant à l'un de ces buts et dans les formes qui lui conviennent.

Les actions menées par les adhérents de l'association, que ce soit ici sur l'agglomération Cherbourgeoise, ou là-bas au village de La Somone, sont donc en adéquation avec le but défini par les statuts.

Et des actions, il y en a eu !! Je commencerai par celles qui se sont déroulées ici :

Rapport d'activités 2009 / début 2010

En avril et mai 2009, environ 100 colis ont été disposés par les adhérents de l'association sur 5 palettes. Celles-ci ont été acheminées par transporteur jusqu'à Bordeaux. L'association Mission Air se chargeant de les mettre dans des containers en partance pour Dakar où ils arriveront en juin. Notre correspondant local, Abdou Babou Dia, fera le trajet aller-retour Dakar - La Somone en camion et aidera au chargement et au déchargement des cartons dans les locaux de la Maison de la Femme. Leur contenu sera distribué en juillet en présence de Sylvie Boché.

Le 14 avril 2009, le Député-Maire de Cherbourg-Octeville, Mr Bernard Cazeneuve, enverra un courrier à Mr Boucar Sadji, nouveau Maire de La Somone pour son élection. Ce courrier se terminera par ces mots : "Aussi, je voudrais vous adresser toutes mes félicitations et tous mes espoirs de voir cette coopération se poursuivre de manière durable."

En tant que président de Teranga, je me permets de dire que c'est également notre souhait le plus cher !

Du 4 au 7 juin 2009, Teranga sera invitée par Mme Catherine Gentille à participer au Festival du Livre Jeunesse et Bandes Dessinées de Cherbourg-Octeville dont le thème était la différence. 4 jours de discussion avec les enfants, leurs instituteurs et leurs parents avec, en plus, la vente d'artisanat. Un bémol toutefois concernant les problèmes de logistique qui n'ont pas permis de mettre en place des supports d'animation.

Du 19 au 31 juillet, le Maire-Adjoint à la Culture de St Martin de Bréhal, Mr Michel Caens (époux de Claudine qui se rend depuis 3 ans à La Somone avec l'équipe Cherbourgeoise pour y dispenser, entre autres, des cours de chants) nous ouvre les portes de l'Office de Tourisme pour que Teranga puisse y exposer les photos prises par Philippe Le Barillier en 2008 lors de son séjour somonois. Le slogan "1 euro, c'est 2 cahiers" et le lancement de l'opération d'envoi de don annuel pour la mise en route d'une maison de tourisme à La Somone trouvent là un bon écho.

Pas de vacances pour certains adhérents puisqu'en août, sur demande de la directrice, ils iront au Foyer des roquettes, vendre de l'artisanat aux personnes âgées qui y résident. Je rappelle d'ailleurs que l'artisanat vendu provient exclusivement du Sénégal, rapporté par les adhérents qui s'y rendent et acheté aux marchés de Dakar ou M'Bour en passant par les boutiques installées à La Somone ou des différentes régions comme Le Siné Saloum, le Djoudj, etc...

Le 1er août, nous avons eu la visite de nos deux sénégalais de la Somone, Anne Sourcis et Jean-Pierre Saunier. Ils sont venus se regonfler à l'air frais de la Normandie pour continuer de plus belle l'aide qu'ils donnent à notre cher village.

La fin de l'année 2009 arrive, toujours avec son lot de rencontres. En premier lieu lors de la soirée festive du samedi 19 septembre où 135 convives dont une vingtaine d'anglais du Comité de Jumelage Cherbourg - Poole ont dégusté un bon poulet yassa.

Le magicien et caricaturiste Michel Larivière a su divertir les personnes présentes qui ont bien dansé sur les rythmes du Dj Ludo.

Nous avons eu comme invité principal notre correspondant local Abdou Babou Dia qui était présent en France du 11 au 25 septembre pour participer au salon Top Résa de Paris. Salon qui permet aux professionnels de présenter leurs établissements ou offres touristiques. Abdou, en véritable ambassadeur de Teranga, fut reçu à l'Hôtel de ville de Cherbourg-Octeville par Mr Jean-Claude Magalhaès, Maire-Adjoint chargé des Relations Internationales.

Le vendredi 16 octobre, Teranga et le comité de jumelage Kadjamor se sont unis pour présenter au Vox la pièce "Le destin du clandestin". Pièce interprétée par un comédien talentueux de la Compagnie Théâtrale Bou Saana établie en Casamance. Ce spectacle n'a réuni, hélas, que 60 spectateurs. La ville de Cherbourg-Octeville partie prenante de cet événement qui se déroulait dans le cadre des Afrikales, a donc intégralement pris en charge les frais occasionnés par cette soirée.

Le samedi 17 octobre, en compagnie de 12 autres associations, Teranga a tenu un stand à la salle des Fêtes de Cherbourg-Octeville dans le cadre du Village des Associations de Solidarité. Comme tous les ans, ce fut l'occasion de montrer aux habitants de la Communauté urbaine tout le travail fait par les membres de Teranga en direction des habitants du village de La Somone et de leur vendre de l'artisanat sénégalais. La journée se terminant, pour certains adhérents, autour d'un poulet yassa et de rythmes africains, au repas des associations à la salle Montecot.

Et nous recommençons 2010 par le chargement de 365 colis de vêtements, de matériels scolaires et sportifs sur une dizaine de palettes. Arrivés fin mars à Bordeaux, ils devraient être sur les quais de Dakar en juin. Encore de la fatigue en perspective pour notre ami Abdou.

Le début de l'année, c'est aussi la période des demandes de subventions. La première en direction de Cherbourg-Octeville nous a été acceptée à hauteur de 750 euros. La seconde envoyée au Conseil Général est en attente.

Le jeudi 1er avril, nous avions un bel article dans La Presse de La Manche relatant l'action des membres de Teranga à La Somone qui s'est déroulée courant mars. Chants, médecine, formations, inauguration, festival et surtout rencontres furent le lot quotidien de cette équipe.

Leur travail, dont le compte-rendu vous sera fourni tout à l'heure, me permet une bonne transition pour décrire les autres actions qui se sont déroulées là-bas au village de La Somone.

Et tout d'abord la fin de la construction du mur de clôture de l'école élémentaire Somone 2 qui empêche la divagation des animaux et a permis aux femmes d'entretenir un petit jardin d'hibiscus dans un coin du terrain. Mais, but principal, permet aux instituteurs et aux élèves d'avoir une école bien à eux et sécurisée.

Le 18 juillet 2009 s'y déroulera d'ailleurs la distribution des prix aux meilleurs élèves avec des cadeaux fournis par la Mairie de La Somone et également par Teranga. Cette école, dirigée par Mr Mahmoud Faye, comprenait en 2009 près de 250 élèves. Celle de Somone 1 en comptait 720 avec 2 classes par niveau et comme directeur Mr Adama Lomme.

C'est ainsi que s'est déroulée l'année 2009, là-bas sous le soleil africain plus quelques pluies qui inondent certains quartiers et les grandes marées qui réduisent la belle plage de Somone.

Comme promis, voici le compte-rendu des aides et actions développées en mars 2010 par l'équipe dirigée par Huguette Legros :

Compte-rendu des activités du 6 mars au 2 avril 2010

Groupe : Huguette et Hervé Legros, Martine, Philippe et Félix Noir, Claudine Caens, Maggy Legros et Jean, Marie-Christine et André Mouchel

Première semaine

Un premier groupe de 5 personnes (Huguette, Martine et Philippe, Maggy et Claudine) est arrivé.

Huguette prend tout de suite des contacts avec le Maire de la toute jeune Commune de La Somone : Abdou, Saliou, Anne Sourcis, les écoles Somone 1 et 2, le collège, la Maison de la Femme, etc...

Des échanges ont lieu entre tous les acteurs, réunions à la maison ou sur place pour élaborer des actions et prendre tout de suite des rendez-vous, quitte à passer un peu en force étant donné le tempérament africain. Huguette annonce nos propositions :

- Visites médicales pour les enfants de ces écoles n'ayant pas été examinés l'année précédente

- Cours de secourisme

- Mise en place des matériels d'informatique, et formation à ces techniques, installation de l'ADSL avec Orange

- Projet d'ouverture d'un Office de Tourisme

- Cours de cuisine et d'éducation ménagère à la Maison de la Femme

- Cours de chant à Somone 1

- Projections de films ludiques (Kirikou, l'âge de glace) ou sur des sujet de fond parfois difficiles suivies d'un débat.

Avant la fin de la semaine, un calendrier de rendez-vous est déjà établi et ceux qui sont là commencent à travailler.

Le groupe est reçu par le Maire qui témoigne de sa satisfaction de voir éclore un Office de Tourisme et propose une inauguration officielle durant notre séjour, quitte à en avancer la date. Il annonce les changements à La Somone : la division de la Commune en 7 quartiers avec chacun un responsable, la construction d'une nouvelle classe et la restauration de 2 autres à Somone 1, les élèves ont reçu des fournitures, il y a désormais un éclairage public et un ramassage d'ordures.

Huguette lui remet la médaille de la ville de Cherbourg.

Deuxième et troisième semaines

Arrivée du reste du groupe : Jean, Félix, Hervé, André et Marie-Christine

Des rendez-vous étant déjà pris, tout le monde se met au travail dès le lundi matin.

Les deux médecins, Hervé et André, commencent les visites, matin et après-midi sous une chaleur écrasante (39°) aidés tantôt de Marie-Christine, Maggy ou Martine qui pèsent, mesurent les enfants et vérifient leur vision.

Ils sont également sollicités pour examiner le personnel enseignant et de service, ainsi que les 42 joueurs de l'équipe de foot qui a grimpé d'une division. Hervé et André proposent aussi des épreuves d'effort, test de Ruffier.

Les informaticiens, Félix et Jean, prennent la direction des opérations grâce à leur grande compétence, ils travaillent à l'installation des ordinateurs.

Philippe fait une première conférence sur l'origine de la découverte de l'électricité.

Maggy entame une longue série de cours de secourisme et sera même sollicitée un peu plus tard pour éduquer aussi les professeurs et même le personnel de la pharmacie de La Somone.

Martine travaille sans eau courante à la maison de la Femme ! Elle a bien du mérite. Elle leur apprend également le repassage.

Claudine et Marie-Christine font chanter les enfants de la classe de Souleymane. Il est content car les enfants devront chanter 2 ou 3 chansons pour l'examen de fin de cycle primaire qui peuvent leur apporter des points supplémentaires.

Marie-Christine assure les compte-rendus de presse qu'elle expédie à Philippe le Barillier depuis le cyber-café.

Il est décidé, en accord et même sur demande de la part des professeurs, mais également avec les femmes de la Maison de la Femme et au collège, d'aborder, grâce à de petits films éducatifs des sujets épineux tels que l'excision, l'éducation sexuelle ou l'hygiène suivis d'un échange de questions posées anonymement sous la forme de petits papiers dans un chapeau.

Nous vivons encore cette semaine-là une expérience inoubliable. Le maire nous a conviés à la séance du Conseil Municipal et il affirme que l'association Teranga est sa partenaire préférée et qu'il nous assure de sa confiance totale et entière, ainsi qu'à l'égard d'Abdou et d'Anne Sourcis pour leurs actions sur le terrain. De nombreux discours seront prononcés y compris par Huguette assortis d'une projection de photos.

L'Imam a tenu à être présent, ce qui semble être un grand honneur pour le Conseil et donc également pour nous. Il termine la séance par une bénédiction que nous recevons tous les 10, mains jointes en signe de respect. Un pot nous est offert.

Le lendemain, c'est l'inauguration de l'Office de tourisme. Un superbe panneau dont la réalisation a été négociée par Félix orne désormais la façade. Le maire et les conseillers prononcent quelques discours, ainsi qu'Huguette qui rappelle le rôle joué en particulier par Félix et Jean au niveau de la formation d'Ibou et Bineta qui assureront la permanence.

Enfin, nous décidons de prendre part au premier Festival de La Somone, organisé en partie par Doudou Fall et Anne, qui se déroulera pendant 3 jours à compter du jeudi soir.

L'ambiance sera superbe durant les 3 jours et la foule merveilleusement colorée. Nous chantons Claudine et moi avec les enfants "Alouette" apprise en classe et notre groupe se lance dans un enthousiaste et rythmé "Aux Champs Elysées". Succès !

Huguette est notre chef d'orchestre et nous convie souvent à des débriefings le soir ainsi qu'à des projections-maisonprojections-maison, assurées par Philippe, secondé par Coco qu'il a formé entre-temps.

Tout se passe très bien en dépit de quelques problèmes de retard de la part des professeurs, ou de clés oubliées, etc... Nous n'oublions pas que nous sommes en Afrique et plutôt que de nous plaindre, nous essayons de leur donner l'exemple de la fiabilité.

Nous nous octroyons durant le week-end une escapade dans le Sine Saloum où nous découvrons, grâce à un guide, l'embouchure des fleuves, la lagune et ses merveilleux oiseaux, des villages de pêcheurs, etc...

Nous avons le bonheur d'un réel contact avec les populations qui nous reçoivent très chaleureusement.

Quatrième semaine

Il fait un peu moins chaud.

Les activités se poursuivent. Les médecins travaillent dur car il y a toujours des "prolongations" !

André fait, à la demande du principal du collège, une conférence sur les dangers de la contamination par le sida et autres sujets.

Philippe continue de parler de l'histoire de l'électricité (grâce à des expériences), jusqu'à l'électronique de nos jours.

Martine a bien du mérite de continuer à la Maison de la femme car l'organisation n'est pas leur fort ! Elle remet en question certaines idées à propos de cet enseignement et changera peut-être de cap l'année prochaine ?...

Maggy, elle aussi, joue les prolongations pour le personnel de la pharmacie.

Coco et moi apprenons une deuxième chanson aux enfants.

Bilan

Très positif. Nous avons reçu un accueil des plus chaleureux et sommes tous très attendus l'année prochaine.

Nous avons encore bien des projets pour rapporter de l'argent à l'association :

- Expo-vente de nos meilleurs clichés lors d'une manifestation autour du Golf de St Martin de Bréhal, ainsi que de colliers, sacs et autres objets que nous revendrons en réalisant un bénéfice. Cela nous donnera une occasion de remercier tous les partenaires en les invitant au pot de l'amitié.

- Marie-Christine compte intensifier son action l'année prochaine dans les activités de l'école : cours de poterie, dessin, perfectionnement du français, etc...

- Martine, Coco et Huguette pensent qu'il faut développer les débats et discussions autour de films pédagogiques et en particulier, il nous est demandé par la Maison de la femme de traiter des sujets tels que la pédophilie et le tourisme sexuel. Les professeurs sont très demandeurs de ce type d'échanges.

- Il existe des projets de partenariat au niveau du cabinet médical de La Somone et nos médecins.

- Et enfin, nous comptons bien nous investir encore davantage lors de la deuxième session du Festival de La Somone.

L'enthousiasme est intact !

Merci pour ce compte-rendu qui montre, s'il en était besoin, l'importance de ce travail sur place à La Somone qui permet d'ailleurs à l'association d'établir plus profondément sa légitimité vis-à-vis des habitants et des responsables municipaux de La Somone.

Rapport d'orientation

Tout d'abord quelques dates incontournables où la présence des adhérents de Teranga est souhaitée pour tenir un stand ou pour aider au service :

- Forum des associations cherbourgeoises qui se tiendra en septembre

- Repas festif annuel de l'association le samedi 16 octobre à la salle Montécot

- Village des associations de solidarité le samedi 13 novembre à la salle des Fêtes

Plus, peut-être, d'autres lieux de rendez-vous dont nous n'avons pas connaissance aujourd'hui mais je compte sur vous tous pour nous trouver des actions à mener pour cette année. Ne restons pas inactifs, faisons vivre notre association pour obtenir les subsides nécessaires à la concrétisation des prochaines aides à apporter au village de La Somone.

Et elles sont toujours nombreuses :

- Reconstruction des classes et d'une partie du mur d'enceinte de l'école élémentaire Somone 1 qui devrai débuter pendant ces prochaines vacances scolaires d'été.

- Rénovation du sol et des toitures de certaines classes de Somone 2.

- Continuer l'envoi de 300 euros pour finaliser la coopérative de matériel scolaire revendu à un prix modique en fonction de la solvabilité des familles. Cette aide pouvant durer jusqu'en 2011.

- relancer les dons annuels pour pérenniser la Maison du Tourisme.

- Et enfin, continuer à fournir des vêtements pour bébés, des livres, des fournitures scolaires, du matériel sportif, etc... pour le prochain container.

Alain Pinabel, président de Teranga

Posté par celyna à 10:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Assemblée Générale du 30 avril 2010

    bravo

    Nous tenions simplement à vous dire BRAVO !

    Nous retournons à la Somone cet été et nous avons hâte de voir tout ce que vous avez fait!
    Nous en profiterons pour apporter quelques fournitures scolaires aux enfants, nous avons déjà acheté les cahiers et les crayons de couleurs pour que les petits puissent faire du coloriage ! A notre manière nous participons un peu: toute l'année nous gardons nos vieux vêtements afin de pouvoir en donner à nos copines vendeuses sur la plage.

    c'est peu par rapport aux centaines de colis que vous envoyez chaque année, mais c'est toujours du bonheur en plus pour nos amis de la Somone.

    Nous qui aimons la Somone depuis de nombreuses années déjà, nous ne découvrons que maintenant votre association et nous sommes très fiers de vous et très admiratifs ! Dommage que cette association n'existe pas à Paris...

    Nous vous souhaitons une excellent continuation.

    Clémentine et Arnaud.

    Posté par clementine, 23 juin 2010 à 14:20 | | Répondre
  • c'est faux de dire en 2011 qu'à l'école somone 2 les sols et la toiture ont été réparés que le mur d'enceinte à reçu son enduit et que les enfants en 2012 ont reçu des lunettes,que le Directeur mamoude faye à remercier. abdou babou n'a pas mis les pieds ds cette école depuis 2011. De même la maison de la femme ne fonctionne plus depuis 2011 et l'office du tourisme à tenu 3 mois, je suis sur place et je vois

    Posté par OSE, 13 janvier 2013 à 17:55 | | Répondre
Nouveau commentaire